Mission d’intérim /
Fin de mission d’intérim

Quel est le processus
d'une mission d'intérim ?

?Mission d'intérim, Fin de mission d’intérim, Intérim

  1. Le processus d’emploi de main d’?uvre en missions d’intérim

    Le recours à des salariés en mission d’intérim permet aux entreprises de répondre à leurs exigences de réactivité et de flexibilité. Cette forme d’emploi permet aux entreprises de faire face à un besoin temporaire de main d’?uvre.

    Pendant la mission d’intérim, le salarié per?oit le salaire que percevrait dans l’entreprise où il travaille, un salarié de qualification équivalente occupant après période d’essai le même poste de travail.

    En fin de mission d’intérim, le salarié per?oit :?

    • Une indemnité de fin de mission (IFM) représentant 10 % du salaire brut total per?u pendant la mission,
    • Une indemnité compensatrice de congés payés correspondant à 10 % du salaire brut total per?u pendant la mission, IFM incluse.

    L’indemnité de fin de mission ne sera pas versée par l’entreprise de travail temporaire si, à l’issue de la mission, ?le salarié ?bénéficie d’une embauche immédiate en contrat de travail à durée indéterminée dans l’entreprise où il effectuait cette mission.

  2. Le suivi de vos missions d’intérim avec Manpower

    L’ensemble des agences intérim Manpower se tient au service des entreprises pour piloter leurs besoins de main d’?uvre intérimaire et publier les offres de mission intérim nécessaires. Les candidats peuvent découvrir toutes les offres de mission en ligne.

    Pour faciliter le suivi de leurs missions d’intérim, Manpower propose par ailleurs aux salariés intérimaires un espace web accessible gratuitement depuis n’importe quel ordinateur équipé d’une connexion à Internet. Il permet à tous les titulaires d’un contrat d’intérim Manpower de s’informer sur leur situation et d’optimiser leurs recherches d’emploi.

    En fin de mission d’intérim, les candidats à l’embauche pourront ainsi retrouver l’historique complet de leur activité et télécharger les duplicatas de leurs bulletins de paye pendant 18 mois.